Construire sa maison individuelle : Les solutions et les garanties :

La construction de maison individuelle est une opération délicate qui nécessite de faire intervenir de professionnels qualifiés et de respecter les différentes étapes nécessaires à l’aboutissement de votre projet. Afin de vous aider à créer le logement de vos rêves, voici un résumé des procédures à connaître, des solutions et des types de construction qui s’offrent à vous et enfin les garanties obligatoires.

Quelles sont les procédures et démarches pour la construction de maison individuelle ?

  • Le maître d’ouvrage : qui rappelons-le est celui qui fait construire et qui définit le cahier des charges et par conséquent les besoins, le budget, le calendrier prévisionnel ainsi que les objectifs à atteindre. 
  • L’architecte : ce professionnel est chargé de vous fournir les plans détaillés de votre projet, afin de vous permettre de valider les travaux et de vous projeter dans votre future maison.
  • Le maître d’œuvre : il s’agit d’un professionnel du bâtiment chargé de coordonner les différents corps de métiers (maçon, électricien, plombier, charpentier, couvreur…), de veiller au suivi du chantier et de vous assister tout au long du déroulement, sur tout ou une partie des travaux.
  • Les artisans professionnels : tels que les maçons, électriciens, plombiers, couvreurs et autres… qui se chargent quant à eux de la construction de maison individuelle de A à Z, dans le respect des plans et du cahier des charges.

Quelles solutions s’offrent à vous pour la construction de maison individuelle ?

Sachez qu’il existe plusieurs cas de figure avant de débuter votre construction : soit vous avez vos propres plans, soit c’est le constructeur qui vous les fournit. Mais dans les deux cas, des règles sont à respecter :

  • Le constructeur fournit le plan : dans ce cas précis, il vous faudra signer un contrat de « construction de maison avec plan » strictement réglementé (loi du 19 décembre 1990). C’est la solution la moins contraignante et la plus sûre en termes de garantie.
  • Vous fournissez le plan : dans ce second cas de figure, vous devez vous adresser à un architecte qui dressera les plans de votre future maison. Vous aurez de ce fait beaucoup plus de liberté pour personnaliser votre habitation.

Notez que :

– si la surface de plancher n’excède pas 150 m2, vous pouvez réaliser vous-même les plans ou vous adresser à un professionnel non agréé.

– si la surface de plancher est supérieure à 150 m2, l’intervention d’un architecte est obligatoire pour des agrandissements exigeant un permis de construire.

Autres cas de figures :

  • Vous pouvez si vous le souhaitez décider de faire appel à plusieurs entreprises pour la réalisation des différents travaux. Mais ceci demande beaucoup de temps, des compétences et connaissances dans le domaine du bâtiment.
  • Enfin, vous pouvez choisir de faire appel à une entreprise principale pour réaliser le gros œuvre et faire réaliser les autres travaux par différentes entreprises avec qui vous négocierez vous-même.

Des choix à prendre en compte en fonction du temps dont vous disposez, de votre budget et de vos connaissances dans le domaine de construction de maison individuelle.

Quels types de construction de maison individuelle choisir ?

La maison individuelle offre une grande diversité quant à la technique de conception qu’il est possible de choisir :

    • La maison industrielle : Les éléments sont fabriqués industriellement puis assemblés directement sur le chantier par les professionnels du bâtiment. Un système qui permet de réduire les coûts et donc de vous faire bénéficier d’un bon rapport qualité/prix.

    • La maison traditionnelle : Dans ce cas, chaque élément de la maison est fabriqué à part comme par exemple les cloisons, charpente, menuiseries, etc. Les fondations sont en béton armé et les charpentes sont en bois.

    • La maison en bois : De plus en plus populaires, les maisons en bois sont économiques et respectueuses de l’environnement. De plus, elles sont rapides à installer et peuvent obéir à plusieurs techniques de construction.

    • La maison en kit : Ce type de maison individuelle offre un réel atout financier mais nécessite d’être un vrai bricoleur pour compter l’installer soi-même.

Construction de maison individuelle : quelles garanties ?

La construction d’une maison s’accompagne de plusieurs garanties, pendant et après les travaux, à savoir :

  • La garantie de remboursement : Elle est obligatoire lorsque le constructeur demande le versement de fonds avant le commencement des travaux, et prend fin dès que le chantier débute.
  • La garantie de livraison : Cette garantie assure au propriétaire de voir sa maison achevée dans les délais fixés par le contrat et au prix convenu. Elle est obligatoire et prend effet à la date de commencement des travaux.
  • La garantie de parfait achèvement : Elle prend effet lorsque des désordres « apparents » ont été signalés lors de la réception de la maison ou dans l’année de la réception de la maison.
  • La garantie biennale de bon fonctionnement : La garantie couvre les éventuels vices présents sur les équipements de la maison tels que les volets, chaudières, portes…
  • La garantie décennale : Comme son nom l’indique, elle dure dix ans à compter de la date de réception de la maison et couvre l’ensemble de la construction : infiltration, problèmes de fondations, climatisation défectueuse…